Bienvenue chez CENTURY 21 Croisée des Chemins, Agence immobilière CRUSEILLES 74350

ANALYSE DU MARCHE IMMOBILIER CRUSEILLES ET SES ENVIRONS - 1er semestre 2014

Publiée le 23/08/2014

Les chiffres du 1er semestre 2014 du marché local de Cruseilles et ses environs viennent confirmer une tendance nationale des professionnels de l’immobilier à savoir un très net recul du nombre de ventes sur notre bassin.

Plusieurs facteurs conjoncturels ont freiné brutalement nombreux ménages dans leur projet d’achat et réduit considérablement leur pouvoir d’achat :

Les employés ouvriers et les cadres moyens reflètent l’essentiel du profil des acquéreurs de notre secteur composé pour plus de 95% de travailleurs frontaliers de moins de 30 à 40 ans pour 90%. Jusque là rien de nouveau.

Il est intéressant de se pencher sur une partie des ménages qui malgré leur besoin de se loger ont dû sur cette première partie de l’année reporter leur projet. En effet, les modifications du calcul de l’impôt à la source ainsi que l’affiliation à la CMU (Couverture Minimale Universelle) ont imposé aux frontaliers une baisse significative de leur pouvoir d’achat. Ne pouvant répondre aux conditions de solvabilité dictées par les banques (malgré des taux d’intérêt historiquement bas depuis l’après guerre de 1945) ils n’ont pu réaliser pour le moment leur projet d’achat et sont toujours dans l’attente.

De plus, depuis le 01 mars, la nouvelle loi des finances 2014 impose aux futurs acquéreurs la révision à la baisse de leur budget d’acquisition. En effet, les droits de mutation (souvent appelés à tort frais de notaires) liés à la signature de l’acte authentique chez le notaire ont augmenté de 0.7%. Cette augmentation profite à la caisse du Conseil Général via le prélèvement de la taxe locale qui passe de 3.8% à 4.5%. Pour exemple l’acquéreur d’une maison à 400 000€ doit prévoir 3280€ de plus.

Parallèlement, l’entrée en vigueur de la loi ALUR à partir du 27 mars 2014 requière notamment une brouette de documents à annexer désormais à tout compromis de vente d’un lot en copropriété. Cela ralentit également considérablement les transactions et refroidi le marché.

Ce décor posé et imposé n’a pas pour autant gêné les heureux nouveaux propriétaires du 1er semestre 2014 qui ont bel et bien trouvé chaussure à leurs pieds ! Les vendeurs quant à eux ont vendu dans des conditions très honorables avec à peine plus de 1% de négociation et dans des délais en moyenne de 45 jours.

Nous n’avons pas de boule de cristal néanmoins nous constatons en ce milieu d’été que l’offre est toujours très largement supérieure à la demande avec des délais d’immobilisation de certains biens sur le marché qui tendent à s’allonger. Aujourd’hui, certains vendeurs s’ils souhaitent vendre leur bien, acceptent de revoir leurs prétentions et de signer des avenants modificatifs de prix à la baisse.

Un ajustement du marché semble se profiler afin de redynamiser la demande sur ce deuxième semestre. Cette tendance pourrait se confirmer d’ici la fin de l’année.

Article de l'agence CENTURY 21 Croisée des Chemins

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre actualité